Comment trouver un sommeil paisible ?

Restez informés grâce à nos différentes publications.
Les
rubriques
11 septembre 2022

Déconnectez-vous !

On estime qu’en réponse à un besoin existentiel, l’être humain consacre environ un tiers de sa vie à dormir. Que faire lorsque des troubles s’en mêlent ? Les troubles du sommeil peuvent entraîner une fatigue diurne importante, ainsi que d'autres problèmes tels que des difficultés de concentration, des sautes d'humeur et de l'irritabilité. Il est donc essentiel de comprendre l’importance du sommeil pour son corps et de savoir le faire revenir lorsqu’il s’absente trop longtemps.

Comment le corps réagit

Insomnie, troubles de l’horloge interne, apnées du sommeil, syndrome des jambes sans repos,… les troubles du sommeil sont nombreux. Le sommeil est une fonction essentielle à l’être humain, ainsi qu’à toute l’espèce animale. Dormir permet notamment au corps et à l’esprit de récupérer l’énergie nécessaire à leur bon fonctionnement.

En revanche, le manque de sommeil provoque de nombreuses répercussions négatives sur nos fonctions psychologiques, cognitives (facultés de mémoriser, de penser, de parler,…), physiologiques (croissance, métabolisme,…) ou encore biochimiques.

On l’aura compris, sommeil et bon fonctionnement du cerveau et du système nerveux central sont intimement liés. En outre, le sommeil exerce des fonctions réparatrices ou stimulantes sur l’organisme et le système immunitaire. Une bonne nuit de sommeil est importante pour la santé. Cela peut aider à gérer le stress, à améliorer l’humeur et à augmenter son niveau d'énergie.

De plus, le temps de sommeil augmente durant certaines périodes de vie ou situations spécifiques (grossesse, croissance, convalescence, effort physique intense,…). Il existe quelques raisons essentielles pour lesquelles nos besoins en sommeil changent tout au long de notre vie. Par exemple, pendant les périodes de croissance (comme l'adolescence) ou de convalescence (après une maladie ou une blessure), notre corps a besoin de plus de repos pour guérir et se reconstruire. La grossesse est une autre période pendant laquelle les besoins en sommeil augmentent, car le corps a besoin d'un surplus d'énergie pour soutenir le développement du bébé. Enfin, chaque fois que nous pratiquons une activité physique intense, qu'il s'agisse d'exercices ou de travaux manuels, nous avons besoin de plus de sommeil pour réparer nos muscles et recharger notre organisme.

Cependant, il peut aussi arriver de ne pas réussir à dormir, même lorsque l’on se retrouve dans une situation d’extrême fatigue. Si c’est votre cas, il existe de nombreuses solutions naturelles et médicamenteuses pour vous aider à retrouver les bras de Morphée.

9 conseils pour bien dormir
dès ce soir

Il existe quelques mesures simples que vous pouvez implémenter dès maintenant pour vous assurer une bonne nuit de sommeil. Passer une bonne nuit est essentiel pour votre santé et votre bien-être général. En suivant ces conseils simples, vous pouvez vous assurer de bénéficier du sommeil réparateur dont vous avez besoin pour vous sentir au mieux de votre forme.

dès ce soir
  1. Au coucher et au lever, adoptez des horaires de sommeil régulier et écoutez votre horloge interne : vos paupières se font lourdes, vous baillez… au dodo ! En vous couchant et en vous réveillant à la même heure chaque jour, vous contribuerez à réguler le rythme de sommeil naturel de votre corps et il vous sera plus facile de vous endormir et de rester endormi.

  2. La nuit, votre chambre à coucher doit être calme, bien aérée et sombre. Envisagez d'utiliser un masque pour les yeux ou des bouchons d'oreille si nécessaire afin d’éviter d’être troublé pendant votre sommeil.

  3. Dès la fin de la journée, évitez les excitants : café, thé, nicotine, alcool,… Ces substances peuvent nuire au sommeil, il est donc préférable de les éviter le soir.

  4. Pratiquez une activité sportive quotidienne : même une promenade en fin de journée peut faire le plus grand bien. Mais attention : ne pratiquez pas de sport intense après 19h car vous risqueriez de remonter la température du corps et votre rythme cardiaque, ce qui rendrait l’endormissement plus difficile. L'exercice peut vous aider à mieux dormir la nuit, mais il est important de le faire plus tôt dans la journée pour que votre corps ait le temps de se détendre avant le coucher.

  5. Faites régulièrement des exercices de relaxation (yoga, sophrologie,…) et privilégiez des activités apaisantes avant le coucher.

  6. Évitez les conflits et sources de préoccupation avant d’aller au lit. S’il vous reste des disputes à régler, essayez de les sortir de votre tête jusqu’au lendemain si vous ne voulez pas passer la nuit à retourner la situation dans tous les sens.

  7. Le soir, un repas léger soulage la digestion durant le sommeil. Évitez la viande rouge et les plats épicés afin de faciliter votre digestion. Optez plutôt pour des crudités, des légumes et des produits laitiers.

  8. Évitez les somnifères, sauf avis contraire de votre médecin et sur ordonnance.

  9. Déconnectez-vous ! Au moins une heure avant de dormir, évitez les écrans, car même avec un filtre anti lumière bleue, ils peuvent déclencher les mécanismes de l’éveil.

Astuce bonus : bien choisir son oreiller et son lit pour bien dormir

Il ne fait aucun doute qu'une bonne nuit de sommeil est importante pour notre santé et notre bien-être général. Mais saviez-vous que l'oreiller et le lit que vous choisissez peuvent faire une grande différence dans la qualité de votre sommeil ?

C'est pourquoi il est important de choisir un oreiller et un lit adaptés à vos besoins. Le bon oreiller soutiendra votre tête et votre nuque, tandis que le bon lit vous apportera le niveau de confort et de soutien idéal pour votre corps.

L’oreiller qui vous reposera la tête

Recherchez un oreiller qui soutient votre tête et votre cou. Un bon oreiller doit être suffisamment ferme pour offrir un soutien, mais suffisamment doux pour que vous puissiez vous reposer confortablement.

Il est également important de choisir un oreiller qui soit confortable pour vous. Certaines personnes préfèrent les oreillers plus souples tandis que d'autres aiment les oreillers plus fermes. Faites des essais jusqu'à ce que vous trouviez l'oreiller qui vous convient.

Trouver un lit à ne plus vouloir se relever

Choisissez un lit qui soit confortable pour vous. Vous devez pouvoir vous allonger et vous déplacer facilement sans vous sentir à l'étroit ou mal à l'aise.

Il est important de s’assurer que votre lit offre le bon niveau de soutien pour votre dos et vos articulations. Un bon lit maintiendra l'alignement de votre colonne vertébrale et contribuera à soulager la pression sur vos articulations.

Envisagez un lit réglable si vous avez du mal à dormir dans la même position toute la nuit. Les lits réglables vous permettent d'ajuster la tête et le pied du lit pour trouver la position de sommeil parfaite pour vous.

Grâce à un oreiller parfaitement moelleux et un lit adapté à votre corps, vous pourrez dorénavant dormir sur vos deux oreilles.

Le conseilplus

Votre pharmacien peut vous conseiller différentes thérapies et médecines complémentaires efficaces en cas de troubles du sommeil. Valériane, houblon, passiflore mais aussi lavande officinale, mélisse officinale ou encore camomille romaine, les plantes s’avèrent de précieuses alliées en cas d’insomnie voire de nervosité, de stress, de sentiment d’oppression, de troubles de la mémoire,… Lors de dérèglement de l’horloge interne – lorsque le cycle veille-sommeil est perturbé avec des répercussions notables sur l’humeur – la luminothérapie, proposée dans le réseau pharmacieplus, offre une autre réponse de choix.

Pour un sommeil paisible, votre pharmacien peut également vous conseiller différents compléments alimentaires comme la mélatonine. Disponible en pharmacie sans ordonnance, cette hormone sécrétée par la glande pinéale joue un rôle essentiel dans la régulation du cycle veille-sommeil. Si vous avez des difficultés à vous endormir ou à rester endormi, pensez à prendre une faible dose de mélatonine (1 à 3 mg) une demi-heure avant le coucher pendant plusieurs jours ou semaines. Mais attention à ne pas en abuser, car une prise trop importante de mélatonine peut entraîner une somnolence pendant la journée et perturber encore plus votre sommeil !

Dans la même catégorie