Ça brûle? Ça pique? C'est peut-être une cystite!

Restez informés grâce à nos différentes publications.
Les
rubriques
13 septembre 2022

Soulager et traiter une cystite :
les conseils d'une pharmacienne

Une envie répétée d’aller aux toilettes, une sensation de brûlure et de picotement lorsque vous y allez, pas de démangeaisons ni de perte vaginale... Si ces symptômes font écho, c’est probablement que vous souffrez d’une cystite. «Les causes de cette infection ne sont pas encore bien connues. La cystite peut apparaître régulièrement après des rapports sexuels, lors d’un refroidissement ou encore avec l’arrivée de la ménopause», explique Sabina Francia, pharmacienne responsable à la pharmacieplus du mandement à Satigny (GE). Touchant principalement les femmes, la cystite est une infection urinaire localisée au niveau de la vessie. Elle peut s’avérer très dérangeante. Dès qu’on en ressent les symptômes, de simples gestes peuvent déjà soulager l’infection: «En premier lieu, il s’agit de boire beaucoup d’eau. On conseille dans ces cas-là deux litres quotidiennement.» Le fait de boire abondamment va diluer les urines, qui seront ainsi moins concentrées en bactéries. Ces dernières pourront être éliminées plus facilement. «Nous recommandons aussi de prendre un sucre naturel: le D-mannose. Celui-ci est naturellement produit en petites quantités par le corps. Prises à haute dose, sous forme de sachet ou de comprimé, les molécules de D-mannose ont la propriété d’empêcher les bactéries de coloniser les muqueuses de la voie urinaire, en particulier celles de la vessie.»

Votre cystite soignée à la pharmacie :
un entretien sur mesure

En plus des conseils et solutions naturelles, les pharmaciens pharmacieplus proposent une prise en charge netCare de la cystite en cas de symptômes aigu. Qu’est-ce que cela signifie? «Après avoir posé quelques questions au comptoir, nous proposons à la cliente de nous suivre dans un espace confidentiel pour un entretien. Ce dernier va nous permettre d’effectuer un premier triage, où l’on pourra, en cas d’urgence, prescrire un antibiotique sous ordonnance.» En effet, les pharmaciens suivent des formations spécialisées et sont en mesure de prescrire certains médicaments, comme les antibiotiques contre la cystite, directement à leurs clientes. Ainsi, dans certains cas, plus besoin de passer par la case urgence ou médecin de famille: la cystite peut être prise en charge directement à la pharmacie, sans rendez-vous, le week-end également!

La cystite ne passe pas ou revient régulièrement: direction médecin

Aujourd’hui, une seule prise d’un antibiotique devrait suffire à faire disparaître complètement la cystite, au bout de généralement deux ou trois jours. Si elle devait ne pas passer, ou si elle devait revenir après quelques semaines seulement, mieux vaut aller consulter. «Il faut rester vigilant, car les signes cliniques de la cystite peuvent ressembler à ceux d’une MST (maladie sexuellement transmissible), telle que la chlamydia par exemple», avertit la pharmacienne, avant d’ajouter: «Il arrive parfois que la cliente développe une résistante à l’antibiotique, ce qui pourrait expliquer que la cystite ne passe pas». Bien que la cystite touche majoritairement la population féminine, les hommes peuvent également être atteints, et l’infection est souvent sous-jacente à d’autres problématiques, au niveau de la prostate par exemple. Dès lors, mieux vaut aller consulter son médecin. A la pharmacieplus du mandement, située à Satigny, les échanges avec les cabinets médicaux et autres professionnels de la santé ne manquent pas. Sabina Francia, pharmacienne responsable depuis plus de 15 ans, se réjouit de cette belle collaboration interprofessionnelle: «Les médecins nous envoient leurs patientes qui souffrent de cystite, cela permet de les décharger lorsqu’ils n’ont pas le temps. Lorsque de notre côté, nous nous rendons compte que le cas est plus sérieux, nous envoyons nos clientes au cabinet médical. Je suis reconnaissante de cette relation de confiance réciproque entre nos métiers.» Patient, médecin, pharmacie... tout le monde y trouve son compte!

Le conseilplus

«Certaines femmes sont malheureusement régulièrement sujettes à développer des cystites. Dans ces cas-là, nous recommandons les gestes préventifs suivants: éviter d’utiliser des savons qui ne soient pas appropriés à la sphère intime (privilégier des PH neutres), boire régulièrement du jus d’airelle ou de cranberry, riches en vitamine C et surtout, de vider complètement la vessie au moment d’un passage aux toilettes.»