Bien protéger sa peau du soleil

Restez informés grâce à nos différentes publications.
Les
rubriques
30 juin 2024

Il existe une telle variété de marques et de produits solaires sur le marché, qu'il est parfois difficile de s'y retrouver. Suivez notre guide pour choisir judicieusement votre protection solaire et acquérir les bons réflexes d'application qui vous permettront de passer un été en toute sécurité.

Le produit conseil
du mois

Que signifie l'indice de protection?

Désigné indifféremment par les acronymes IP, FPS ou SPF, il indique la transmission à la peau des UV selon la formule 1/indice. Par exemple, avec une crème d'indice 30, la quantité d'UV non filtrés, donc qui arrive sur l'épiderme, est de 1/30 soit 3,33%. A partir de ce taux, on entre dans la catégorie "haute protection". La protection maximale offerte par les crèmes solaires est de 50+.

Il faut savoir que les rayons solaires contiennent à la fois des UVA et des UVB. Ce sont ces derniers, responsables des coups de soleil, qui sont concernés par l'indice de protection. Cependant, les UVA, s'ils ne laissent pas de traces visibles, sont impliqués dans le vieillissement de la peau et la formation des cancers cutanés. Selon la législation européenne, les crèmes proposées sur le marché doivent offrir une protection contre les UVA qui représente un tiers de la protection contre les UVB. Il est important de n'utiliser que des crèmes qui protègent contre les deux types d'ultraviolets: à chercher sur l'emballage, le petit symbole avec un cercle rond indiquant UVA.

Comment choisir sa crème solaire?

Ce choix dépend essentiellement de votre type de peau. Si vous avez la peau claire, donc plus fragile, vous opterez pour un indice de protection élevé. On s'adapte aussi à la localisation, au moment de la journée et à la durée prévue d'exposition au soleil: en montagne ou en bateau, on opte pour un indice 50.

Au niveau de la composition, il existe des filtres chimiques et des filtres minéraux. Les filtres chimiques absorbent le rayonnement UV à la place de la peau. Existant dans un choix de textures - lait, gel, ou huile - ils ont l'inconvénient de présenter un risque accru d'allergies et d'être nocifs pour les coraux marins. Les filtres minéraux, eux, font office d'écran et réfléchissent la lumière du soleil. Si auparavant, ces produits laissaient un film blanc disgracieux sur la peau, ce n'est plus obligatoirement le cas.

Il existe plusieurs sortes de conditionnement: spray, tube ou aérosol. Le choix dépend bien sûr des préférences de chacun, mais il est intéressant de souligner que les sprays et les aérosols sont moins recommandés pour la santé, en raison du risque d'inhalation au moment de la propulsion du produit. Le risque de dispersion dans l'environnement existe également.

Comment bien appliquer la crème?

L'indice de protection est calculé pour une application de 2 mg/cm2 de peau, ce qui représente la quantité substantielle d'une pleine poignée pour un corps adulte. Donc n'hésitons pas à tartiner généreusement !

L'application doit être renouvelée toutes les deux heures, surtout en cas de baignade et d'un séchage par frottement, en insistant particulièrement sur les zones les plus exposées comme le nez, le décolleté et les épaules.

Enfin, n'oublions pas les endroits auxquelles on pense moins comme les pieds, les oreilles, le creux des coudes ou des genoux... ou un crâne dégarni.

Rappelons enfin que la meilleure protection consiste à rester à l'ombre, notamment aux heures critiques, entre 11h et 15h. Si ce n'est pas possible, outre la crème, un chapeau ou une casquette, et des lunettes de soleil de bonne qualité sont indiqués.

La protection solaire des enfants

En deçà d'un an, on n'expose pas bébé au soleil direct.

Au-delà, faire porter à son enfant des vêtements anti-UV est toujours une bonne idée. Chapeau et lunettes de soleil ne sont pas en option. Quant aux parties découvertes, on les recouvre avec une protection solaire UVA-UVB SPF50+ renouvelée toutes les 2 heures.

Dans la même catégorie

La gorge qui brûle…
La gorge qui brûle…
Votre gorge picote, déglutir devient douloureux… selon les symptômes et la localisation, il peut s’agir d’une pharyngite, d’une laryngite ou encore d’une angine.
Quand les allergies fleurissent
Quand les allergies fleurissent
Nos conseils en pharmacie pour mieux vivre avec ses allergies.
Soleil: vrai ou faux ?
Soleil: vrai ou faux ?
Au parc municipal, sur une terrasse de café, à la plage ou en montagne, sous un ciel bleu ou nuageux, même consigne: on se protège des UV.
 Commander la carteplus
Votre fidélité récompensée !

La carteplus est gratuite et valable dans tout le réseau. Elle vous permet d'accumuler des points sur chaque achat*. Ces points se transforment en cash ou en bon d'achat.

*Sauf médicaments remboursés