Conjonctivite à bâbord !

Restez informés grâce à nos différentes publications.
Les
rubriques
12 septembre 2022

Un grain de sable
dans l’œil ?

Vous avez l’impression d’avoir du sable sous les paupières, vos yeux brûlent, coulent et démangent, la lumière vous incommode ? C’est probablement une conjonctivite, aussi connue sous le nom d’œil rose. Ce problème est souvent douloureux mais relativement bénin.

dans l’œil ?

Du sable sous mes paupières

Une sensation de sable sous les paupières, de brûlures, vos yeux sont rouges, larmoyants et supportent mal la lumière, symptôme qu’on appelle la photophobie. Bénigne et fréquente en été, cette affection peut être d’origine virale, bactérienne ou allergique, par exemple à un maquillage. La conjonctive, membrane qui tapisse l’intérieur de la paupière et le blanc de l’œil, s’enflamme. Cette affection parfois récidivante qui touche enfants et adultes, mérite d’être prise au sérieux.

Comment le corps réagit à cette inflammation ophtalmique

Un liquide jaune et épais peut se déposer au coin des yeux et coller vos paupières au réveil. On constate également que l’œil devient rouge et qu’il coule au long de la journée. S’il s’agit d’une infection virale, la décharge sera claire, mais si l’infection est d’origine bactérienne, vous serez face à une décharge de pus. Si vous faites face à une infection allergique, vos yeux vous démangeront. Ces symptômes peuvent toucher un œil ou les deux yeux selon l’origine de l’infection.

Une conjonctivite est généralement bénigne et votre pharmacien vous prescrira un traitement adapté. Mais si l’inflammation est d’origine bactérienne ou virale, elle sera contagieuse. Dans ce cas comme dans celui de douleurs aiguës ou de conjonctivite récidivante, consultez sans hésiter un ophtalmologue, qui vous prescrira un antibiotique local.

Les conjonctivites virales

Ce type de conjonctivite est très fréquent, surtout chez les enfants. La conjonctivite virale peut être due à différents virus, tels que la rougeole, la rubéole, l’herpès labial ou encore la rhinopharyngite.

Une conjonctivite virale touche, la plupart du temps, les deux yeux en même temps. Les sécrétions des yeux sont claires, contrairement à celles de la conjonctivite bactérienne.

Les réactions allergiques et les conjonctivites

Il existe de nombreuses substances qui peuvent créer une réaction allergique lorsqu’elles entrent en contact avec l’œil, notamment certains conservateurs présents dans les collyres ou les produits d’entretien des lentilles, le shampooing ou encore le chlore. Cette proximité mène à une allergie de contact.

La conjonctivite allergique, quant à elle, est une réaction qui se passe souvent au printemps avec le retour du pollen. Lorsqu’une personne souffre d’une conjonctivite allergique, ses yeux la démangent et sont larmoyants. Les paupières sont également souvent gonflées. Cette inflammation est symptomatique d’une allergie à une substance.

Une conjonctivite bactérienne

Ce type de conjonctivite est le moins commun des trois. Elle est due le plus souvent à une bactérie, telle que le streptocoque ou staphylocoque. Une conjonctivite bactérienne a plus tendance à n’affecter qu’un seul œil, surtout au début.

Lorsque l’on a une conjonctivite bactérienne, on se sent comme s’il y avait un corps étranger dans l’œil. On se réveille souvent également avec les paupières collées par des sécrétions jaunes et épaisses.

Comment différencier une conjonctivite d’autres problèmes ophtalmiques

Attention : si vous avez les yeux rouges, il peut aussi s’agir d’autres maladies. Par exemple, une inflammation de la cornée, une kératite infectieuse, qui se reconnaît par une baisse de la vision et des douleurs intenses. Cette inflammation doit être traitée rapidement car elle met la vision en danger.

Des yeux rouges peuvent également indiquer une inflammation de l’uvée, une uvéite, qui se caractérise par des douleurs oculaires, une baisse de la vision et des taches dans la vision.

Un glaucome aigu peut également être à l’origine de la rougeur des yeux. Un glaucome se reconnaît par une diminution du champ visuel, par exemple la perte de la vision de côté. Cette maladie oculaire doit être traitée rapidement.

Si vous avez le moindre doute quant à l’origine de vos rougeurs oculaires, n’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé.

Prévention et guérison d’une conjonctivite

Voici quelques étapes pour prévenir ou guérir une conjonctivite :

  • À titre préventif, et dans le cas d’une réaction allergique, évitez d’approcher ou d’utiliser l’allergène (maquillage par exemple) ou protégez vos yeux du chlore et d’autres substances potentiellement irritantes

  • Évitez de toucher vos yeux et protégez-les de la lumière et des poussières avec des lunettes de soleil

  • Nettoyez en douceur vos yeux ou ceux de votre enfant avec des compresses stériles de sérum physiologique ou un coton imbibé d’eau chaude

  • Pour apaiser l’œil et réduire son gonflement, faites régulièrement des compresses de thé noir

  • Utilisez des larmes artificielles ou des gouttes ophtalmiques lubrifiantes pour soulager la sécheresse et l'irritation.

  • Si vous portez des lentilles de contact, évitez-les à tout prix car elles risquent d’empirer cette affection

  • En cas de réaction allergique (l'œil démange et coule clair), sur conseil de votre pharmacien, appliquez un collyre antiallergique et si nécessaire une pommade ophtalmologique.

Lorsque vous constatez que vous êtes atteint d’une conjonctivite, il est important d’adopter certains gestes afin d’éviter sa propagation. Voici quelques bons réflexes à adopter :

  • Lavez-vous fréquemment les mains avec de l'eau et du savon ou utilisez un désinfectant pour les mains à base d'alcool

  • Évitez de toucher vos yeux avec vos mains

  • Ne partagez pas vos serviettes, taies d'oreiller ou autres articles personnels avec d'autres personnes

  • Désinfectez les lentilles de contact et leurs étuis en suivant les instructions du fabricant

  • Nettoyez vigoureusement ou remplacer votre maquillage qui est en contact avec vos yeux, comme votre mascara

  • Évitez de frotter vos yeux car cela pourrait aggraver la sensation d’inconfort.

Ces étapes sont importantes car il est non seulement possible de contaminer d’autres personnes, mais aussi de se réinfecter soi-même après sa guérison si l’on réutilise un objet contaminé.

 

Le conseilplus

Du côté des thérapies alternatives, on trouve aussi des traitements efficaces : pour traiter une conjonctivite aiguë on choisira surtout Euphrasia D3 en collyre et pour une conjonctivite purulente, Calendula D4 (en application au moins 4 fois par jour). En aromathérapie, avec des hydrolats (HA) de première qualité biologique, on peut vaporiser les yeux ouverts - ou faire 3 bains oculaires par jour - avec un mélange d’HA de bleuet et de myrte rouge. N’oublions pas l’HA de rose en compresses : il apaise, décongestionne et régénère, et la rose... purifie l’aura et apporte de la joie !

Avec ces astuces, votre œil rouge et vos démangeaisons seront rapidement dans le passé !

L’équipe pharmacieplus vous remercie de votre lecture.

À bientôt !

Dans la même catégorie

La grippe s’agrippe ?
La grippe s’agrippe ?
Le vaccin contre la grippe peut se faire chaque année. Quels sont les avantages et inconvénients de cette pratique ? Nos pharmaciens vous expliquent.
Acouphène
Acouphène
On estime à 20% les personnes qui font l’expérience d’un acouphène et 5% en souffre de manière chronique. Explication et témoignage.
Des soupçons de diabète de type 2 ? Faites le test de dépistage en pharmacie.
Des soupçons de diabète de type 2 ? Faites le test de dépistage en pharmacie.
Nos pharmaciens sont là pour vous accompagner dans le dépistage précoce du diabète de type 2 afin de mesurer votre taux de glycémie.