pharmacieplus - nos publications

+ nos
publications

Restez informés
grâce à nos différentes publications.

Sous-menu
les articles santéplus > saison

Symptômes allergiques ? Faites-vous tester !
saison

Afin d’aller toujours plus au-devant de la prévention, pharmacieplus développe chaque année une nouvelle prestation santé. En 2022, cap sur les allergies !

Les allergies en pharmacie

Pathologie très répandue en Suisse, l’allergie touche environ une personne sur quatre. Bien qu’elle soit bénigne, elle peut devenir très handicapante pour les personnes qui en souffrent. Ecoulement nasal, nez bouché, éternuements, démangeaisons au niveau des muqueuses (yeux, bouche...), éruptions cutanées (eczéma, urticaire), toux... La liste des symptômes est longue. Ces derniers apparaissent immédiatement ou quelques minutes après le contact avec l’allergène.  

Les symptômes et les causes d’une allergie sont variés. L’information est le premier pas vers une amélioration. Afin que chacun puisse comprendre précisément à quoi il est allergique, pharmacieplus propose l’AllergoTest®. Rapide, simple et non intrusif, ce test permet de cibler précisément les 10 allergènes les plus fréquents en cause dans les allergies. Non traitée, l’allergie, qui engendre une hyperréaction permanente du système immunitaire, peut entraîner des maladies telles que l’asthme chronique. C’est pourquoi il est important de savoir à quoi on est allergique afin de prendre les mesures nécessaires pour diminuer l’exposition aux allergènes mis en évidence. La qualité de vie en sera nettement améliorée.  

L’AllergoTest®  

Concrètement, comment cela se passe-t-il ? Juliette Joubert, pharmacienne responsable à la pharmacieplus de romanel, à Romanel (VD), nous explique le déroulement du test. « A l’image des autres prestations santé, l’AllergoTest® s’effectue dans le coin conseil de la pharmacie. Cela nous donne l’occasion d’être en intimité avec le patient et de pouvoir prendre le temps qu’il faut pour échanger avec lui. » Après une petite piqûre au bout du doigt, quelques gouttes de sang sont prélevées et permettent de rechercher la présence d’anticorps contre les 10 allergènes fréquemment inhalés : épithélium de chat, de chien, pollens (bouleau, armoise commune, frêne...), acariens, moisissures et blattes sont ainsi testés. « Le résultat est connu après 15 minutes et nous l’accompagnons bien sûr de conseils ciblés et personna-lisés », précise la pharmacienne. De plus, avec l’AllergoTest®, pharmacieplus remet une affiliation gratuite d’un an au Centre d’Allergie Suisse, le centre de compétence pour les allergies ainsi qu’un bon de Fr. 30.- de réduction pour un camp dédié aux personnes allergiques.

La grande disponibilité des pharmaciens permet une prise en charge rapide, souvent au cours de la journée, parfois même tout de suite. Un suivi de l’évolution des symptômes au cours du temps est toujours proposé. En cas d’allergie non résolue grâce aux traitements traditionnels préconisés en pharmacie, une redirection vers le médecin traitant ou vers l’allergologue sera privilégiée pour une analyse plus approfondie. Juliette Joubert précise : « Comme nous travaillons tous en collaboration, les allergènes déjà testés avec l’AllergoTest® pourront être réutilisés lors des tests chez l’allergologue. Il n’y aura pas besoin de refaire les piqûres pour ces 10 allergènes. »

Les allergies saisonnières

En pleine saison pollinique, cette jeune pharmacienne accueille beaucoup de clients présentant des symptômes : « Tout d’abord, nous identifions au comptoir si ce sont bien des symptômes liés à une allergie, et non pas à un refroidissement. On va ensuite pouvoir les soulager, soit de manière locale, soit viser un effet global. » Antihistaminiques à prendre en gouttes ophtalmiques ou en spray nasal si les symptômes sont localisés, et en comprimés par voie orale dans le cas de symptômes généralisés. Pour Juliette Joubert, la prise de traitement s’accompagne aussi de conseils : « Rincer régulièrement les yeux et le nez à l’aide d’un sérum physiologique, laisser ses vêtements du jour hors de la chambre à coucher, prendre une douche le soir pour rincer les pollens dans les cheveux... Nous appuyons souvent prescription à l’aide de diverses recommandations. »  

De plus en plus de personnes concernées

Ces dernières années, les cas d’allergie ont connu une forte hausse. Bien qu’on en ignore encore les raisons précises, les allergies augmentent particulièrement dans les pays où le niveau de vie et d’hygiène est élevé. Le système immunitaire est beaucoup moins sollicité par des ennemis naturels, tels que bactéries et virus. Il ne sait alors plus faire la différence entre les substances dangereuses et les substances inoffensives et réagit excessivement à des protéines ne présentant pas de danger. En plus de ces facteurs environnementaux, d’autres facteurs rentrent en jeu, comme le mode de vie (stress, surpoids, habitudes alimentaires) ou la façon dont on naît. « Lors d’un accouchement par voie basse, le bébé est en contact direct avec la flore bactérienne de sa mère. Il développe des anticorps contre toutes ces molécules encore inconnues pour lui. » Après la naissance, l’allaitement joue un rôle important dans la prévention des allergies, ainsi que l’introduction de l’alimentation solide dès le cinquième mois.  

A noter aussi que le risque d’allergie est inégalement réparti : initialement, la probabilité d’être allergique est d’environ 15%. Si l’un des deux parents est allergique, ce chiffre augmente à 30% et si les deux parents sont allergiques, alors on a 60% de chance d’être allergique aussi. « La bonne nouvelle est que les parents peuvent déjà avoir une idée si leurs enfants seront allergiques ou non, et prendre certaines précautions. Contrairement aux idées reçues, nous vivons dans un monde de plus en plus aseptisé, il faudrait laisser les enfants jouer entre eux et les laisser faire leur propre expérience : le système immunitaire se développera naturellement », conseille Juliette Joubert.  

Du côté des remèdes naturels

« La majorité du temps, les personnes viennent en officine lorsqu’elles sont en crise allergique et nous demandent quelque chose d’efficace très rapidement, c’est pourquoi nous nous tournons généralement plutôt vers la médecine classique. Mais d’autres solutions peuvent être envisagées », relève la pharmacienne. Certaines plantes ont en effet fait leurs preuves en tant qu’anti-inflammatoires ou antihistaminiques naturelles, telles que le cassis, le plantain ou le myrte.

Bon à savoir pour l’année prochaine : en allergie, on peut aussi agir préventivement. Idéalement une cure peut être faite trois mois avant la période d’allergie. « Certaines spécialités naturelles comme les probiotiques peuvent être utilisées, et vont avoir une action au niveau de la flore intestinale pour renforcer le système immunitaire localement et agir comme une barrière, ou grâce à certains remèdes homéopathiques à raison d’une dose par semaine », conclut Juliette Joubert

L’AllergoTest® est proposé en partenariat avec Aha!, le Centre d’Allergie Suisse

Commandez la carteplus gratuitement

Votre fidélité récompensée !

La carteplus est gratuite et valable dans tout le réseau. Elle vous permet d'accumuler des points sur chaque achat*. Ces points se transforment en cash ou en bon d'achat.

*sauf médicaments remboursés