pharmacieplus - nos publications

nos
publications

Restez informés
grâce à nos différentes publications.

Sous-menu
les articles santéplus > forme

Ski : en piste !
forme

Le ski, c’est bon pour la tête et le corps. Envie de vous y (re)mettre ? L’avis d’un moniteur à l’enthousiasme contagieux. Kristin Aubort

Goûter au plaisir de skier sur les pentes enneigées au cœur d’une nature époustouflante est une expérience merveilleuse à ne pas manquer. A condition toutefois de s’y préparer et d’utiliser du matériel adéquat et en bon état. Pour en savoir plus, nous avons rencontré Arnaud Pollien, directeur de l’Ecole Suisse de Ski de Lausanne, qui propose durant tout l’hiver des cours de ski, en car, au départ de Lausanne. « Les parents peuvent être les premiers professeurs d’un petit mais pour moi, essentiellement au début mais aussi lorsqu’on reprend le ski après une pause de 10 ou 20 ans, un cours est indispensable » constate ce passionné de ski, sur les lattes depuis l’âge de deux ans.

Apprentissage tout-terrain

« Lorsqu’on (re) découvre une activité complexe et potentiellement à risques, il est important d’acquérir des connaissances à ce sujet. » Matériel, compétences, terrain et conditions météo – pour les débutants, skier dans le brouillard sur de fausses traces gelées n’est pas une bonne idée ! –, le professeur va s’adapter en vue de favoriser la réussite de l’élève et diminuer les risques d’accidents. « Pour s’initier à ce sport, il faut mettre ses skis et faire des kilomètres » assure Arnaud Pollien « Vivre certaines situations amène à mieux comprendre et par conséquent de s’instruire. Observer sa propre trace, décider s’il vaut mieux faire de grands ou de petits virages, déraper ou non (carving), ressentir, écouter… Sur le terrain, le professeur pousse l’apprenant à prendre conscience d’une situation et à découvrir seul ce qu’il doit faire.

Encore que l’apprentissage ne se limite pas aux débutants : « Après quelques années, on commence parfois à s’ennuyer : un cours permet d’évoluer, de booster sa pratique sportive voire d’adapter sa technique à un nouveau matériel. »

Quant à celui ou celle qui souhaite se lancer dans le hors-piste, un conseil : le faire de manière responsable, encadré par professeur spécialisé. « Il vous apprendra la technique aussi bien que les aspects sécuritaires » souligne le moniteur qui rappelle que les règles FIS affichées sur les pistes ont force de loi.

Offres de cours et Ecoles Suisses de Ski 2017-2018 : www.swiss-ski-school.ch

Muscler vos jambes

Votre posture : Debout, pieds à largeur du bassin, un gros ballon – c’est plus facile qu’un petit – au creux de votre dos.

Le mouvement : Inspirez par le nez pendant que vous fléchissez les jambes à 90°, à hauteur de hanches : dans votre dos, le ballon roule contre le mur. Expirez par la bouche pendant que vous vous remettez en position debout, le dos droit.

Le rythme : Répétez 10 fois l’exercice pour débuter. Après quelques jours, vous pourrez augmenter le rythme jusqu’à 30 fois.

L’avis d’Arnaud Pollien : Le ballon, qui doit rouler droit, apporte un plus pour la gestion de l’équilibre. Le plus : on muscle ses quadriceps et on prévient ainsi la déchirure du ligament croisé antérieur (ligament profond du genou). 

Gainer et stabiliser le haut du corps

Votre posture : Allongé sur le côté, en appui sur votre avant-bras, le coude et l’épaule alignés, les deux pieds l’un sur l’autre.

Le mouvement : Levez votre bassin et tenez la position durant 30 secondes (au minimum). Inspirez et expirez calmement durant le temps de la posture.

Le rythme : Répétez l’exercice 5 fois de chaque côté.

L’avis d’Arnaud Pollien : Cet exercice – parmi d’autres – permet de renforcer les muscles importants du haut du corps, liés à la pratique du ski. De quoi devenir beaucoup plus maître de soi afin de faire face à tous les petits déséquilibres.

Commandez la carteplus gratuitement

Votre fidélité récompensée !

La carteplus est gratuite et valable dans tout le réseau. Elle vous permet d'accumuler des points sur chaque achat*. Ces points se transforment en cash ou en bon d'achat.

*sauf médicaments remboursés