pharmacieplus - nos publications

+ nos
publications

Restez informés
grâce à nos différentes publications.

Sous-menu
les articles santéplus > art de vie / bien-être

Peurs & angoisses : les adoucir grâce aux vertus des plantes
art de vie / bien-être

Dans la palette d’émotions que nous ressentons quotidiennement, les peurs et les angoisses sont rarement celles que nous accueillons avec plaisir. Un remède ? Nadia Pagotto

Vous êtes face à des incertitudes qui vous bloquent dans vos activités ? Vous souffrez d’une phobie qui vous tétanise à chaque fois que vous y êtes confronté ? Vous ressentez des angoisses quotidiennes, dont vous n’en comprenez pas vraiment la cause ? Les vertus des plantes, c’est peut-être votre solution pour appréhender ces différentes émotions.

Les Fleurs de Bach 

En se dédiant à la recherche de remèdes naturels à travers les plantes, le Dr Bach découvre, dans les années vingt, 38 fleurs qu’il classe en sept familles, définies en fonction de l’état émotionnel auxquelles elles se rapportent. Une famille entière est consacrée aux peurs et aux angoisses. « Les Fleurs de Bach vont réguler et rééquilibrer nos émotions. Pour les peurs, elles vont redonner le bon message à notre corps », souligne Eliane Zurcher, préparatrice en pharmacie à la pharmacieplus du rond-point, à Genève (GE). Dans la famille des peurs et angoisses, le Dr Bach identifie encore cinq élixirs floraux : le mimule, le tremble, l’hélianthème, le marronnier rouge et le prunier. « Afin de pouvoir choisir la ou les bonne(s) Fleur(s) de Bach, il est important de comprendre face à quel type de peur le patient est confronté », précise la spécialiste Eliane Zurcher, en ajoutant : « Avant de lui administrer un mélange personnalisé, nous allons discuter avec le patient et comprendre le plus précisément possible sa peur. De quelle peur s’agit-il ? Est-elle précise ou est-ce plutôt un sentiment d’angoisse généralisé ? Comment se manifeste-t-elle ? » Dans un espace confidentiel, la spécialiste en pharmacie se met donc à l’écoute du ressenti de son patient, sans jugement. « Cette écoute active nous permet de cibler l’émotion du patient ou son mal-être et de déterminer quel élixir ou mélange de Fleurs de Bach nous pourrons lui proposer. » Ainsi, on conseillera plutôt les élixirs floraux de tremble ou de prunier pour l’anxiété diffuse, les craintes ou les peurs indéterminées, que l’on peine à expliquer. Les peurs plus précises et identifiables sont traitées avec l’élixir de mimulus ou de marronnier rouge. Enfin, en cas de choc émotionnel ou d’extrême urgence, ce sont les élixirs d’hélianthème ou de remède de secours (plus connu sous le nom de rescue) qui seront les plus appropriés. Deux à trois semaines plus tard après la prise du mélange approprié, le patient revient en officine pour un nouvel entretien avec le ou la pharmacien(ne) afin de permettre de faire le point et, si nécessaire, d’adapter la formule.

La spagyrie 

Fondé sur la recherche de la cause profonde des maladies ou des émotions, la spagyrie allie les bienfaits de la phytothérapie, l’homéopathie, l’aromathérapie et l’oligothérapie. Cette thérapie naturelle a pour objectif de traiter le facteur déclenchant d’un trouble ou d’un dysfonctionnement. « La spagyrie soigne à la fois le corps, l’âme et l’esprit. Il s’agit de rechercher la cause profonde du mal-être ou de la maladie pour favoriser sa guérison », nous explique Eliane Zurcher, qui s’est également intéressée à cette thérapie plus complexe. Pour créer une essence spagyrique, une partie de la plante fraîche va être fermentée, distillée puis calcinée. « Une fois ce processus terminé, nous obtenons des teintures mères, chacune étant très caractéristique. Ces teintures ont une excellente action sur les émotions, notamment dans le domaine des peurs et des angoisses. » En pharmacie, des mélanges standards créés en laboratoire sont disponibles pour des peurs communes comme la peur de prendre l’avion ou la peur de perdre un proche. D’autre part, à l’instar d’autres médecines complémentaires, le patient participe au choix d’une ou de plusieurs plantes avec le pharmacien. « Nous allons discuter avec le patient pour préciser sa peur ou son sentiment d’angoisse et en trouver sa source. Si nécessaire, nous lui créons un mélange personnalisé, en fonction du type d’angoisse ou de peur et de ses besoins personnels. » De la même manière qu’avec les Fleurs de Bach, du côté de la spagyrie aussi, on suit le patient en pharmacie. « Nous le reverrons deux à trois semaines après la thérapie, pour discuter des effets et voir si le mélange proposé était adéquat. Au besoin, nous pouvons tout à fait l’ajuster en fonction du ressenti du patient », conclut Eliane Zurcher.

Commandez la carteplus gratuitement

Votre fidélité récompensée !

La carteplus est gratuite et valable dans tout le réseau. Elle vous permet d'accumuler des points sur chaque achat*. Ces points se transforment en cash ou en bon d'achat.

*sauf médicaments remboursés