pharmacieplus - nos publications

nos
publications

Restez informés
grâce à nos différentes publications.

Sous-menu
les articles santéplus > beauté et peau

le parfum dans la peau
beauté et peau

Comme une musique que nous aimons, les notes d’un parfum nous invitent à un voyage intérieur, révélateur de notre personnalité. Confidences. Kristin Aubort

« Un parfum, c’est l’expression de soi ! » affirme d’emblée Emmanuelle Grau-Bertin, designer olfactif établie dans le canton de Neuchâtel* lorsque nous évoquons son métier. De là à vouloir en savoir plus, il n’y avait qu’un pas.

Interview

Emmanuelle Grau-Bertin, qu’est-ce qui vous a incitée à devenir designer olfactif après avoir exercé en tant que médecin en milieu hospitalier ?

Mon rêve d’enfance était d’être nez ! A l’âge de 30 ans, travaillant alors en milieu hospitalier, j’ai senti qu’il fallait que je m’ouvre à ma sensibilité artistique. Je suis partie à Milan suivre une école de stylisme où j’ai pu épanouir ma créativité durant deux ans. De retour en Suisse, mon rêve a intuitivement ressurgi. J’ai enrichi ma reconversion par une formation de designer olfactif à Paris, qui fut une véritable révélation ! La juste rencontre entre mon côté scientifique et mon côté artistique. Odorat, chimie, mode… Tout prenait sens.

Sur quelles bases vous appuyez-vous pour guider une personne qui souhaite un parfum ?

Durant une heure au moins, seule avec ma ou mon client, j’étudie sa personnalité : Qui est-elle ? Je cherche ce qui la différencie et ce qu’elle souhaite exprimer… Selon la période de vie que l’on traverse, on a besoin d’être accompagné différemment par une senteur. En matière d’odeurs, les goûts divergent et je décode ce que la personne aime ou non.

J’explore et aime mettre en lumière l’essence d’une personne. L’objectif est qu’elle sente que le parfum est en résonance avec elle et qu’elle le choisisse en conscience. Le parfum doit magnifier celle ou celui qui le porte.

Couleurs, formes, goût, odeurs… Nous sommes faits d’habitudes. Vos consultations peuvent-elles nous surprendre, nous amener à oser le changement…

En matière d’odorat, on est plus naïfs car nous n’avons pas d’éducation olfactive. Cette naïveté a du bon lors d’une recherche de soi à travers les odeurs : on a moins de préconçus et on s’exprime de façon plus authentique. Mes clients découvrent d’eux-mêmes généralement bien plus que les senteurs qu’ils aiment. Une dame m’a confié que cela lui a permis de dévoiler qui elle est et de le vivre comme une renaissance !

* www.flaconetmolecule.com

Invitation à la découverte

Fleurs, mohair, bois, réglisse, vanille… Guidée par Laurence Neukomm, responsable dermocosmétique de la parfumerie de la pharmacieplus de la tour d’ivoire, à Montreux, j’entre dans le monde magique des parfums. Pas de doute, le choix d’un parfum invite à prendre son temps, à se laisser emporter joyeusement par la découverte olfactive, accompagné par la spécialiste: «Certains ont envie de découverte, d’autres viennent pour une nouveauté ou au contraire restent fidèles à leurs choix. Or, mon expérience me montre qu’entre l’odorat et la peau, influenceuse de parfums, les goûts évoluent parfois au fil des années. Si la personne le préfère, je vais lui faire découvrir d’autres parfums dans une même famille olfactive ou au contraire la surprendre.»  

Une histoire d’émotion Pour Laurence Neukomm, le choix d’un parfum n’a pas de lien avec l’âge, voire même le sexe d’une personne. «Certains créateurs de parfums tels que Serge Lutens n’ont pas de critères masculins ou féminins. Ce célèbre parfumeur et photographe fonde ses créations sur ses émotions ou encore ses souvenirs d’enfance tels que l’odeur du linge fraîchement lavé pour créer ses parfums et autres eaux de politesse.»  

Coup de cœur Eau de Cologne, eau de toilette, eau de parfum, essence… Que l’on opte pour un parfum léger ou capiteux, l’important, c’est qu’il vous parle. «Pour aider le client à faire son choix, nous allons trier, sélectionner, jusqu’à trouver le parfum qui lui convient. Si la personne n’aime pas les fleuris par exemple, je peux lui proposer un oriental ou un hespéridé à la fleur d’oranger, à la bergamote, au petit grain... Je conseille toujours d’essayer un parfum sur sa peau, de le laisser évoluer mais en matière de choix d’un nouveau parfum, le coup de cœur l’emporte le plus souvent!» s’exclame la jeune femme.  

A noter, certaines gammes de parfums proposent également des soins corporels. Fleuri, à la fleur d’oranger associée à du patchouli, à la framboise… Selon les envies, un lait parfumé pour le corps peut très bien suffire. 

Commandez la carteplus gratuitement

Votre fidélité récompensée !

La carteplus est gratuite et valable dans tout le réseau. Elle vous permet d'accumuler des points sur chaque achat*. Ces points se transforment en cash ou en bon d'achat.

*sauf médicaments remboursés