pharmacieplus - nos publications

nos
publications

Restez informés
grâce à nos différentes publications.

Sous-menu
les articles santéplus > santé

Diabète : avec ou sans alcool ?
santé

Les risques liés à la consommation d’alcool de tout un chacun sont bien connus. Et en cas de diabète ? Réponses. Kristin Aubort

En Suisse, au moins occasionnellement, neuf personnes sur dix boivent de l’alcool. Or dans notre pays, près de 500 000 personnes souffrent de diabète, pour la plupart concernées par le diabète de type 2, contracté à l’âge adulte. Au moment des fêtes, la tentation de boire de l’alcool peut être plus grande. L’occasion de faire le point avec Antoinette Neuenschwander, infirmière en diabétologie à diabètevaud, à Lausanne (www.diabetevaud.ch).

Interview

La consommation d’alcool est-elle interdite aux personnes diabétiques ?

Non ! Les consignes sont les mêmes que pour une personne non diabétique puisqu’une consommation modérée n’a pas de conséquences. En revanche, la difficulté réside dans la gestion du risque d’hypoglycémie car l’alcool peut altérer fortement et subitement la glycémie, soit le taux de glucose – sucre – dans le sang, nécessaire au bon fonctionnement de notre organisme.

Quels sont les signes d’une hypoglycémie ?

La vue se trouble, la personne peut ressentir une sensation de faim, de grande faiblesse, des nausées, un sentiment d’anxiété, transpirer abondamment… Une difficulté à se concentrer peut s’installer, voire un état de somnolence ou de confusion.

Que recommandez-vous en cas de consommation d’alcool chez une personne diabétique ?

Il faut savoir que le foie régule notre taux de glycémie. En cas d’ingestion d’alcool, le foie va consacrer toute son énergie à la digestion de celui-ci. Ce phénomène freine la production du glucose ainsi que sa libération dans le sang. Lorsqu’on n’a pas assez de sucre dans le sang, une hormone – le glucagon – se charge de stimuler les réserves de sucre dans le foie afin de réguler la glycémie. Or cette fonction est ralentie par l’ingestion d’alcool.

Mon conseil : si vous buvez de l’alcool, ne buvez pas l’estomac vide. Mangez des hydrates de carbone et des glucides ! A l’apéro, l’ingestion d’un peu de pain par exemple, de chips ou d’autres produits farineux, va prévenir l’hypoglycémie.

Dans le cas contraire, quelles pourraient être les conséquences d’une hypoglycémie ?

Une hypoglycémie peut apparaître 12 heures après la prise d’alcool, durant le sommeil, avec des risques parfois élevés qui vont jusqu’au coma. Mais alors qu’il faut prendre un sucre rapide en cas de malaise, seule une injection de glucagon va agir en cas d’inconscience. On comprend ainsi mieux l’importance de gérer la prise d’alcool. Si on a beaucoup bu, il est impératif de faire une glycémie avant de se coucher et de manger si elle est basse (7 et +).

On sait que gérer seul son diabète ou un traitement médicamenteux à long terme n’est pas toujours simple…

Les personnes qui ont un diagnostic de diabète devraient toutes rencontrer une infirmière en diabétologie dès l’annonce du diagnostic afin de bien comprendre la maladie et faire le point sur ce qui peut être maintenu ou changé au niveau des habitudes et comportements du patient. Nous proposons pour cela une séance conseil de 45 minutes, prise en charge par l’assurance sur ordonnance médicale.

Commandez la carteplus gratuitement

Votre fidélité récompensée !

La carteplus est gratuite et valable dans tout le réseau. Elle vous permet d'accumuler des points sur chaque achat*. Ces points se transforment en cash ou en bon d'achat.

*sauf médicaments remboursés