pharmacieplus - nos publications

+ nos
publications

Restez informés
grâce à nos différentes publications.

Sous-menu
les articles santéplus > nutrition

Détox : Prendre soin de son corps intelligemment
nutrition

Compenser les excès accumulés, mettre son organisme et son système digestif au repos, se redonner un peu de peps, être en quête de spiritualité… nombreuses sont les raisons de s’intéresser à une cure détox. Tour d’horizon avec le pharmacien Philippe Bailly

Détox, pour quoi faire ?

Le corps a son propre système d’autonettoyage, évacuant par lui-même les toxines accumulées tout au long de l’année. Foie, reins, intestins, poumons et peau – les organes dits dépuratifs – sont responsables de la transformation ou la décomposition des composés chimiques en composés inoffensifs, pour ensuite les évacuer par les selles, les urines, la respiration ou la transpiration. Alors pourquoi envisager une cure détox si notre organisme s’autogère ?

Avec la consommation de médicaments, d’alcool, l’apparition des plats transformés, le niveau de stress élevé ou encore la pollution environnementale, à l’ère dans laquelle nous vivons, notre corps accumule de plus en plus de déchets et de nouvelles toxines. Sur le long terme, le système d’autonettoyage va être perturbé. « Faire une détox, c’est principalement aider son foie à (re)travailler harmonieusement », nous explique Philippe Bailly, pharmacien responsable de la pharmacieplus bourquin, à Couvet (NE). S’intéressant de près aux cures détox personnalisées, le pharmacien ajoute : « En effet, bien que plusieurs organes participent au bon fonctionnement du système digestif, le grand détoxificateur du corps est le foie, qui est responsable du métabolisme d’élimination. En cure détox, l’objectif premier est d’éliminer les toxines et autres substances nocives de l’organisme. En plus d’aider à faire travailler son foie, nous allons lutter contre le stress oxydatif. » Le stress oxydatif résulte de la lutte constante de toutes les cellules et des organismes vivants contre des phénomènes qui entraînent leur dégradation chimique, puis leur mort. Les toxines accumulées, d’origines externe ou interne vont être responsables d’une baisse drastique d’énergie, d’une digestion difficile, d’un système immunitaire affaibli ou encore d’un teint terne. Alors pourquoi ne pas donner un peu de repos à son corps ?

Détox, un phénomène de mode ?

Phénomène venu d’outre-Atlantique, la détox déferle sur les étals et un vaste choix de produits s’offre désormais aux consommateurs. « Attention à rester prudent avec les effets de mode et toutes les dérives qui les accompagnent », nous sensibilise Philippe Bailly, avant d’ajouter : « Je pense que c’est une belle opportunité à saisir pour le pharmacien, dans la mesure où parler de détox en pharmacie, c’est permettre l’expression d’une parole médicale sur un concept moderne et médiatisé. Aujourd’hui, beaucoup de produits sont étiquetés détox alors que cela ne correspond pas toujours à une réalité et ne repose pas systématiquement sur une base scientifique. »

Un coup de cœur détox ?

« Difficile d’avoir un seul coup de cœur détox parce que j’aime individualiser mes conseils pharmaceutiques et proposer des détox personnalisées. » En fonction des besoins, des objectifs, de l’âge ou encore du mode de vie de son client, le pharmacien prend plusieurs paramètres en compte pour proposer une cure détox sur mesure. « Par exemple, avec des personnes d’un certain âge, je vais privilégier la lutte contre le stress oxydatif pour prévenir le vieillissement et la détérioration cellulaire. Dans ce cas, la détox va être orientée par l’emploi intelligent d’antioxydants, comme la vitamine E ou la coenzyme Q10. » Cette dernière, présente initialement dans tout le corps, peut être prise comme complément alimentaire. Cette molécule antioxydante protège l’organisme des dommages causés par les radicaux libres, résultant du catabolisme des toxines. Pour une personne qui aimerait retrouver son dynamisme et lutter contre une certaine fatigue saisonnière, la coenzyme Q10 se révèle aussi être un puissant tonifiant.

« Puisqu’on est dans la saison, une autre cure que j’aime proposer est la cure de printemps », ajoute Philippe Bailly. En effet, le passage entre deux saisons peut être propice à faire une cure détox : éliminer les toxines accumulées en hiver, limiter les apports alimentaires trop gras et repartir sur des bases saines pour la nouvelle saison. « Pour cette cure, qu’on peut faire sur trois ou quatre semaines, je propose le jus de bouleau, idéalement fraîchement recueilli. » Véritable principe amer qui va stimuler le fonctionnement interne, le jus de bouleau est particulièrement riche en magnésium, en vitamine C et en potassium. Ses propriétés drainantes et hydratantes en font un excellent allié durant une cure détox.

Finalement, quand on est en cure détox, on peut aussi profiter de faire une recharge en oméga-3. « Pour cela, rien de mieux que de prendre de l’huile de lin. Pour contrer son goût peu alléchant, vous pouvez préparer un musli et y ajouter l’huile. Cette dernière a l’avantage de rétablir l’équilibre en acide gras polyinsaturé – particulièrement les oméga-3. On est souvent en insuffisance de ces corps gras nobles et, contrairement aux idées reçues, on a besoin de ces bons lipides. N’oublions pas que notre cerveau, c’est avant tout du gras ! »

Détox, quels résultats après la cure ?

« Que ce soit en retrouvant son dynamisme, un regain d’énergie, de vitalité et de concentration, perdre quelques kilos ou se sentir mieux dans son corps et sa tête, finalement, la détox vise à améliorer la qualité de vie d’une manière transversale », nous explique le spécialiste. Le système digestif, soulagé et nettoyé, repart sur des bases saines et les toxines sont éliminées plus facilement : le fonctionnement interne est rééquilibré. La cure détox peut aussi être un déclencheur pour retrouver une alimentation saine et équilibrée sur le long terme. « Je pense qu’il est important de ne pas imposer au corps un régime trop strict, du type un jeûne. Avec des cures détox régulières, on soutient les fonctions de l’organisme, on peut éventuellement les stimuler grâce aux compléments alimentaires ou avec des vitamines, mais on ne rajoute pas de stress au corps déjà trop stressé par son mode de vie ».

En bref, un conseil ?

« Faire un quart d’heure de méditation tous les jours ! », nous répond en souriant Philippe Bailly, avant de reprendre, plus sérieusement : « N’oublions pas que le corps et l’esprit sont indéniablement liés. Pour moi, la détox va plus loin que la simple détox physique : c’est aussi une détox de l’esprit. Au-delà de ma position de pharmacien, je trouve qu’il est essentiel de prendre le temps de lire, de méditer, de faire du bien à son esprit, et couper avec une actualité anxiogène et déprimante. Faire une détox, c’est prendre conscience de son corps et de soi : une cure complète du corps et de l’esprit ! »

La détox du côté des huiles essentielles…

L’huile essentielle de romarin à verbénone : elle permet d’activer la circulation, de détoxifier le sang et de régénérer les cellules du foie.

L’huile essentielle de menthe poivrée : véritable alliée contre la sensation de fatigue généralisée, elle combat efficacement les problèmes digestifs, draine les toxines et purifie le foie.

L’huile essentielle de basilic : elle permet de lutter contre les spasmes musculaires, en détendant particulièrement le foie et le système digestif.

Votre pharmacien vous conseillera l’huile essentielle la plus adaptée à vos besoins. Ces formules sont déconseillées aux femmes enceintes et uniquement prises à partir de 12 ans : demandez conseil à votre spécialiste.

Commandez la carteplus gratuitement

Votre fidélité récompensée !

La carteplus est gratuite et valable dans tout le réseau. Elle vous permet d'accumuler des points sur chaque achat*. Ces points se transforment en cash ou en bon d'achat.

*sauf médicaments remboursés