pharmacieplus - nos publications

nos
publications

Restez informés
grâce à nos différentes publications.

Sous-menu
les articles santéplus > saison

Allergies, votre pharmacien vous conseille
saison

En 50 ans, le nombre d’allergiques au pollen a quadruplé en Suisse. Prévention, solutions, dépistages… Les pharmaciens à vos côtés. Kristin Aubort

Pollen, venin, certains aliments ou latex figurent au rang des principales substances allergènes, coupables de provoquer une réaction excessive du système immunitaire. En un mot, une allergie. Dans notre pays, on estime qu’à l’heure actuelle 20% de la population serait allergique aux pollens. «L’année dernière, nos clients ont commencé très tôt à nous poser des questions sur la rhinite allergique, plus connue sous le nom de rhume des foins. Ce type de manifestation allergique peut en effet se déclencher à différents moments de l’année puisque de janvier à septembre principalement, d’invisibles pollens de plantes allergènes, portés par le vent, se déposent sur les muqueuses de nos voies respiratoires» souligne Audrey Fiora, pharmacienne coresponsable de la pharmacieplus de marterey, à Lausanne.

En cas de crise

Eternuements fréquents, nez qui coule, yeux rouges, gorge irritée… «Pour calmer la crise, je vais discuter avec le patient afin de déterminer ce qui le gêne le plus. Un antiallergique oral peut calmer tous ces symptômes mais si nécessaire, un collyre va apaiser l’inflammation des yeux alors qu’un spray d’eau de mer va permettre de laver les fosses nasales. En cas de forte irritation du nez, je vais recommander un spray nasal spécifique.» Et la pharmacienne de rappeler que des allergies mal traitées sont capables d’entraîner des conséquences telles que fatigue et troubles du sommeil.

«En cas de forte réaction allergique chez un petit, il reste indispensable d’en parler avec son pédiatre. Chez l’enfant comme chez l’adulte, une désensibilisation allergique(1) peut être envisagée par le médecin.»

Confrontation positive

Face à des parents désireux de savoir s’il est préférable de préserver systématiquement leur enfant de toute source d’allergènes, Audrey Fiora n’a pas d’hésitation: «Non! Confronté aux allergènes, son corps peut s’y habituer plutôt que de développer des anticorps qui se traduisent par des allergies.»

Chez un petit, les signes d’allergies apparaissent généralement sur la peau, sous forme de dermatite atopique. «Encore faut-il déterminer à quoi cette allergie est liée: alimentation, chaleur, produits lavants et même eau, susceptible de dessécher la peau» précise la pharmacienne avant de souligner qu’en matière de prévention des allergies, le soutien du système immunitaire d’un tout-petit est primordial.

«Le lait maternel reste le meilleur des supports. En officine, nous conseillons de nombreux laits performants, développés sur la base de la composition du lait maternel. Il faut toutefois savoir que si les parents ne sont pas allergiques, il n’est pas nécessaire de donner des laits hypoallergéniques à l’enfant. Nous allons donc discuter ensemble avant de décider du lait le plus approprié.» 

(1) A lire: La brochure «Immunothérapie allergénique», à télécharger sur www.aha.ch

Le conseilplus

Allergies aux graminées, au bouleau, aux acariens, chiens et chats… Le test de dépistage proposé chez pharmacieplus 

  • s’effectue dans un espace confidentiel
  • permet d’obtenir des réponses en 20 à 30 minutes
  • coûte CHF 70.-
  • plus sur www.pharmacieplus.ch

« Sur la base des résultats, nous discutons avec le patient pour trouver des solutions préventives ou de soins, voire décider si d’autres investigations doivent être menées.»

Commandez la carteplus gratuitement

Votre fidélité récompensée !

La carteplus est gratuite et valable dans tout le réseau. Elle vous permet d'accumuler des points sur chaque achat*. Ces points se transforment en cash ou en bon d'achat.

*sauf médicaments remboursés