pharmacieplus - nos publications

nos
publications

Restez informés
grâce à nos différentes publications.

Sous-menu
les articles santéplus > beauté et peau

Acné : On fait le point
beauté et peau

L’acné, personne ou presque n’y échappe, puisqu’elle touche près de 90% des adolescents et entre 20 à 30% des adultes. Nos bons plans pour faire du bien à sa peau et effacer ses petites impuretés. Nadia Pagotto

A l’adolescence, la régulation des hormones sexuelles provoque une accumulation de sébum dans les glandes sébacées, ce qui crée des obstructions au niveau des pores de la peau. On distingue généralement le point noir du bouton blanc. Ce dernier, appelé microkyste, est un comédon fermé qui se situe en profondeur sous la peau. L’inflammation rouge gonfle et au moment où le kyste mûrit, il devient blanc-jaune. Le point noir est une accumulation de sébum, qui accroche toutes les impuretés qu’il trouve dans l’air (pollution, pollen, bactérie, etc.). L’aspect noir est donc le reflet d’une oxydation de ce sébum.

Agir sur la cause «Avant de traiter le bouton en lui-même, nous allons nous pencher sur la cause de l’acné. Celle-ci est cruciale dans le traitement à moyen et long terme», soulève Ana, esthéticienne à la pharmacieplus uvrier centre (VS). Bouleversements hormonaux en tête de liste, les habitudes alimentaires, le tabagisme ou encore une mauvaise hygiène du visage peuvent être les causes d’une acné. Pour Vesna, assistante et responsable cosmétique à la pharmacieplus uvrier centre, l’échange avec son client fait partie intégrante de la prise en charge en pharmacie: «La plupart du temps, ce sont des adolescents qui viennent nous consulter avec ces problèmes. En discutant avec eux, on se rend parfois compte qu’ils ont adopté de mauvaises habitudes, en termes d’alimentation, mais aussi de rituel de soins. Pas de démaquillage le soir ni de nettoyage du visage, alimentation trop sucrée et grasse… Nous leur expliquons les bons gestes à adopter.» Les causes de l’acné à l’âge adulte ont d’autres origines. Chez la femme par exemple, des poussées de boutons peuvent apparaître au moment des règles, de la grossesse et/ou de la ménopause. «En cas d’acné très sévère, qui perdure, nous conseillerons au patient de consulter un dermatologue», précise Vesna.

L’indispensable «S’il y a bien un geste essentiel dans le soin de sa peau et la lutte à l’acné, c’est le nettoyage de son visage, matin et soir», relève d’emblée Ana, et Vesna d’ajouter: «Sans oublier de bien hydrater sa peau. Quand celle-ci est trop sèche, elle va produire plus de sébum et donc, plus d’acné. Mais attention, l’effet inverse est possible aussi: une crème trop grasse appliquée trop souvent sur la peau peut provoquer un dérèglement de sébum. Il faut trouver un juste équilibre, propre à chaque peau. » Bon à savoir, un gommage n’est pas conseillé sur un bouton enflammé. «Les gommages vont ronger et créer une surinflammation du bouton. Nous conseillons plutôt un nettoyage du bouton en douceur, sans produit agressif.» A garder en tête qu’il ne faut absolument pas toucher, triturer ou percer un bouton. 

Dire stop à l’acné Nous l’aurons bien compris: démaquillage régulier, nettoyage quotidien, application de masque hydratant et crème de jour… les routines beauté et une bonne hygiène sont essentielles dans la prévention et le traitement de l’acné. «Si un patient a toujours des problèmes malgré les bons gestes, nous lui conseillons des produits spécialisés, en fonction de son type de peau et de son acné. La localisation de l’acné a aussi son importance: le traitement pourra être ciblé sur la zone à traiter, par exemple la zone T, où l’acné est souvent présente (partie centrale du front, nez et menton). De plus, travailler sur l’alimentation joue un rôle crucial (éviter les mauvaises graisses et le trop-plein de sucre). Nous n’hésitons pas à lui proposer aussi des compléments alimentaires de zinc, ceux-ci étant particulièrement efficaces pour renforcer les défenses de la peau et donc, pour combattre l’acné.» 

Les cicatrices de l’acné Heureusement, dans la plupart des cas, arrivé à l’âge adulte, le problème de l’acné est derrière nous. Seulement voilà, l’acné peut avoir la fâcheuse tendance à laisser des marques sur notre peau. Pas de panique, les cicatrices peuvent disparaître! Là encore, il faut adopter un bon rituel de soins quotidien. «Nous allons traiter la peau en la gommant régulièrement, dans le but de refaire une peau neuve, tout en l’hydratant soigneusement», explique Ana. Des autres types de traitement peuvent être envisagés, comme la cryothérapie. «Grâce au traitement par le froid et à l’utilisation de produits spécifiques pour les cicatrices, nous régénérons la peau. La cicatrice s’estompe au fur et à mesure et nous arrivons à d’excellents résultats.» 

Le saviez-vous? 

L’année 2020 a été caractérisée par le port du masque plus généralisé dans la population. Et avec lui, ses petits inconforts, dont l’apparition de boutons. En effet, due à la vapeur que la bouche rejette, le masque joue un rôle d’obstruction, empêchant ainsi la peau de respirer. Cette occlusion aura tendance à provoquer des boutons. «Nous avons vu de plus en plus de personnes demander conseil en pharmacie suite à l’apparition de boutons autour de la bouche principalement. Là encore, en discutant avec eux, nous cherchons la cause de leur acné, à savoir si elle est due au port du masque ou si elle est hormonale», nous confie Vesna. Comment contrer l’effet du masque? En hydratant correctement sa peau et en la nettoyant, matin et soir. Idéalement, il faudrait aussi éviter le maquillage sous le masque, ce qui engendre une double barrière à l’aération de la peau.

Commandez la carteplus gratuitement

Votre fidélité récompensée !

La carteplus est gratuite et valable dans tout le réseau. Elle vous permet d'accumuler des points sur chaque achat*. Ces points se transforment en cash ou en bon d'achat.

*sauf médicaments remboursés