pharmacieplus - nos fiches santé

+ présents
à vos côtés

Au service de votre santé.
Pour vous et ceux que vous aimez.

Sous-menu
nos fiches santé > soins des pieds

les cors, durillons, oignons…

Soumise à des frottements ou des pressions, la peau s’épaissit parfois douloureusement. Nos conseils pour y remédier.

Comment le corps réagit

L’hyperkératose correspond à un épaississement localisé de la couche superficielle de la peau. Face à des agressions – frottements, pressions à répétition, microtraumatismes – l’organisme produit des kératinocytes en excès: pour se protéger, la peau s’épaissit. Sans être gênant, ce phénomène peut s’avérer douloureux. Au niveau de la main, le durillon ou callosité apparaît le plus souvent chez les travailleurs manuels, qui manipulent des outils régulièrement et avec force, sans oublier jardiniers amateurs et gymnastes. Au niveau du pied, on observe diverses localisations de l’hyperkératose: le cor, sorte de cône (ou clou) qui s’enfonce dans le derme sur le dessus des orteils, l’œil-de-perdrix (ou cor mou), qui se développe entre deux orteils, le durillon qui, plus ou moins étendu et épais, se situe sur la plante ou le côté du pied et enfin l’oignon ou hallux valgus. Dans ce dernier cas, une déformation de l’articulation du gros orteil l’entraîne en direction du deuxième orteil. 

A noter, cette déformation provoque des douleurs inflammatoires et une callosité – l’oignon – se forme. La prescription d’antalgiques ou d’anti-inflammatoires pourra y remédier. Le cas échéant, en particulier si la déformation est invalidante, une intervention chirurgicale va remettre le gros orteil dans son axe d’origine.

Ce que vous pouvez faire vous-même

  • Jouez la prévention! Evitez les chaussures serrées à bout pointu et les talons hauts et favorisez les chaussures confortables et adaptées à votre pied. 
  • On l’aura compris, en particulier lors d’une éventuelle malformation du pied ou d’anomalies telles qu’hallux valgus ou orteils repliés en marteau, on optera pour des chaussures souples, larges et à petits talons. En cas de mauvais positionnement du pied, une semelle orthopédique peut contribuer à le corriger.
  • Une fois par semaine, offrez un soin à vos petons: gommage doux, râpe, limes, pierre ponce, crème hydratante pour les pieds… 
  • Préparation kératolytique en gouttes, crème, emplâtre ou stylo, pansements hydrocolloïdes… Pour éliminer l’hyperkératose et accélérer la desquamation des cors et durillons, diverses solutions sont conseillées en officine, en fonction des besoins. Pour soigner et calmer la douleur, on peut également se tourner vers l’homéopathie et l’aromathérapie.
  • Disponibles en officine, des protections spécifiques (tubes, coussinets, séparateurs d’orteils…) permettent d’absorber les chocs et d’éviter les frottements.
  • Attention aux risques de blessures et d’infection si vous devez couper un cor par exemple. Le maniement d’un coupe-cors est difficile: si vous n’y parvenez pas, prenez rendez-vous avec un(e) pédicure.

Le conseilplus

Afin de prévenir des complications inflammatoires ou infectieuses, attention à ne pas négliger une hyperkératose, tout particulièrement chez une personne diabétique. La douleur peut par ailleurs contraindre une personne âgée à éviter de marcher, au risque de perdre son autonomie. Demandez conseil à votre pharmacien.

Commandez la carteplus gratuitement

Votre fidélité récompensée !

La carteplus est gratuite et valable dans tout le réseau. Elle vous permet d'accumuler des points sur chaque achat*. Ces points se transforment en cash ou en bon d'achat.

*sauf médicaments remboursés