pharmacieplus - nos fiches santé

+ présents
à vos côtés

Au service de votre santé.
Pour vous et ceux que vous aimez.

Sous-menu
nos fiches santé > premiers secours

brûlures

A la maison, autour d’un feu de camp ou d’un gril, le feu provoque chaque année plus de 17 000 accidents en Suisse. Nos conseils pour soigner les brûlures.

Comment le corps réagit

Feu, eau et huile bouillantes, plaque électrique, fer à repasser… Une brûlure est une lésion de la peau ou des muqueuses. Elle peut s’avérer superficielle, intermédiaire ou profonde, concerner une zone générale voire plus spécifique comme les mains, les pieds, le cou, le visage, les yeux, les articulations... Pour évaluer les besoins de la victime, le spécialiste va évaluer l’étendue de la zone touchée, la profondeur de la lésion, sa localisation mais aussi l’âge ou l’état de santé de la personne touchée.

Bon à savoir, le niveau de tolérance ne doit pas excéder 8 % de la surface corporelle d’un adulte : une brûlure est considérée comme grave dès que 10 % de la surface corporelle est touchée, comme dans le cas d’un bras par exemple. Chez un nourrisson, le niveau de tolérance n’est que de 3 %... alors que la main représente 1 %. On n’hésitera donc pas à appeler immédiatement les urgences en cas de brûlures chez un enfant ou d’une personne âgée notamment. En effet, les risques d’infection et de déshydratation en cas de brûlure sont élevés.

Ce que vous pouvez faire vous-même

  • Même minime, une brûlure est toujours à prendre au sérieux et l’on n’hésitera pas à la montrer sans attendre à son pharmacien ou à son médecin.
  • Si le mal est fait, immergez immédiatement la partie touchée durant 20 minutes dans de l’eau froide. Les yeux sont touchés ? Rincez-les au robinet.
  • A l’apparition d’une cloque, consultez pour éviter tout risque d’infection.
  • En cas de brûlure légère, rendez-vous en pharmacie. Sur la base de différents critères, le pharmacien jugera de l’importance du problème. Le cas échéant, il préconisera une préparation à base d’acide hyaluronique - une substance naturellement présente dans le corps humain et indispensable à la survie des cellules – associée à un antiseptique afin de prévenir l’infection. 
  • Lors de douleurs persistantes, votre pharmacien peut vous conseiller du paracétamol en comprimés à sucer, à avaler ou effervescents.
  • Pour en savoir plus, lisez la brochure « Feu et sources de chaleur : des conseils pour garder la tête froide », une brochure pratique éditée par le bpa (bureau de prévention des accidents). A télécharger sur www.bpa.ch ou à commander au 031 390 22 22.
  • 144 : le numéro des urgences à appeler en cas de brûlure grave.

Le conseilplus

Pour traiter une brûlure, évitez les produits à base d’alcool et suivez les recommandations du pharmacien ou du médecin. Dans le cas d’une brûlure légère, on pourra associer le traitement avec une préparation à la camomille, à l’effet anti-inflammatoire ou légèrement désinfectant. Au rayon des plantes également, le souci des jardins (Calendula officinalis) s’avère bienfaisant en crème ou en compresse. La brûlure pique ou gratte ? Pensez à l’homéopathie, en complément du traitement antiseptique bien entendu.

Commandez la carteplus gratuitement

Votre fidélité récompensée !

La carteplus est gratuite et valable dans tout le réseau. Elle vous permet d'accumuler des points sur chaque achat*. Ces points se transforment en cash ou en bon d'achat.

*sauf médicaments remboursés