pharmacieplus - un plus à chacun

Pharmacieplus : A chacun son plus

Halte à la grippe!
Nous vous vaccinons.

Nos conseils.

Rendez-vous avec le soleil

Quelques recommandations avant votre départ en vacances.

Préparez vos vacances

plaisir, loisirs, farniente, météo, ensoleillement, masques, palmes et tubas, partages, jeux, livres à lire absolument, découvertes culinaires, sites historiques, détente... à chacun sa liste, en vrac et au gré de ses envies.

Rendez-vous avec votre pharmacien

« Nous sommes là pour aider nos patients à préparer leur trousse de pharmacie de voyage en fonction de l’âge et des besoins de chaque membre de la famille. En cas de voyage à l’étranger, selon l’historique médical des uns et des autres, il est préférable d’emporter avec soi certains médicaments comme la Ritaline par exemple, prescrite en cas d’hyperactivité. » Et de préciser que pour un séjour de trois semaines, on va prévoir une marge de sécurité d’une semaine et emporter la quantité nécessaire à un traitement de quatre semaines. « En avion, il est prudent d’emporter ses médicaments en cabine. Une ordonnance médicale est toutefois nécessaire pour les préparations liquides. Même chose pour certains types de médicaments – reprenons l’exemple de la Ritaline, dont la substance active, le méthylphénidate, est un stupéfiant – pour lesquels votre médecin vous remettra un certificat médical de transport de stupéfiants.» 

Plus d’infos sur: www.gva.ch

La tourista

On ne le répétera jamais assez : de l’eau non potable ou des aliments contaminés peuvent s’avérer très vite dangereux sous certaines latitudes. La règle de quatre à respecter pour échapper à cette diarrhée due à des germes, voire à un virus : bouillir, cuire, éplucher ou oublier... « Si votre bébé ou votre enfant a des selles liquides à plusieurs reprises durant une journée, consultez un médecin sans tarder ! Manque de larmes, peu ou pas d’urine, peau manquant d’élasticité... Restez vigilant à ces signes de déshydratation. Si la perte de poids de l’enfant est de plus de 10 %, hospitalisez-le sans tarder. En pharmacie, nous allons notamment conseiller des solutés de réhydratation riches en sels minéraux, à donner régulièrement. Même si l’enfant ne mange pas, il est essentiel qu’il boive cette préparation capable de supplémenter le déficit durant deux ou trois jours. Pour normaliser l’activité intestinale, lutter contre la multiplication des germes et reconstituer la flore, je vais conseiller une préparation à base de probiotiques spécifiques, naturellement présents dans notre organisme » explique le pharmacien.

Lire le magazine d'été 

Le mal des transports

Le principe des 4 F, vous connaissez ? Pour les marins, fatigue, faim, froid et frousse expliquent le mal de mer. Pour les scientifiques en revanche, cela tient à une absence de synchronisation entre le corps, l’oreille interne et les yeux, qui envoient des signes contradictoires à notre cerveau. Un phénomène qui touche tout particulièrement les enfants de 2 à 12 ans et les personnes âgées. Pour éviter les maux de voyage, les bons plans ne manquent pas : manger un repas léger avant le départ, éviter de lire durant le trajet, se concentrer sur un point fixe à l’horizon... « Si cela ne suffisait pas, nous disposons en officine de différents remèdes homéopathiques – en granules ou comprimés à sucer – capables de les prévenir. On peut également opter pour la phytothérapie avec le gingembre (sous forme de capsules, dès l’âge de 6 ans) ainsi que différents remèdes en cas de nausées et de vomissements» souligne Yannick Crucet, pharmacien responsable de la pharmacieplus du val-de-travers.

En voiture

Outre un contrôle préalable de votre véhicule (voir www.tcs.ch) et un rangement adhoc de vos bagages, attention à la chaleur le long du trajet ou dans un bouchon. Emportez pique-nique et eau en suffisance – en cas de bouchon, une réserve d’eau est précieuse – et proposez régulièrement à manger et à boire à vos enfants.

« L’eau et moi »

En 2017, 34 personnes se sont noyées dans les eaux suisses. Forte de ce constat alarmant depuis trop longtemps, la Société suisse de sauvetage a lancé dès 2006 son programme « L’eau et moi », qui met en place des visites de sensibilisation dans les classes enfantines. Bon à savoir, partout en Suisse, des écoles de natation proposent des cours dès l’âge de 4 ans, parfois même des cours parents-enfants pour les 2-4 ans. L’avis de Yannick Crucet:

« Les manchons ne protègent pas du risque de noyade ! En matière de vigilance, il est préférable qu’un enfant apprenne à nager avant le départ et qu’il soit sensibilisé aux risques de chute et de noyade. »

Plus sur www.sss.ch et www.maximes-de-la-baignade.ch.

Un mois avant le départ

Demandez à votre pharmacien pharmacieplus de vérifier votre carnet de vaccination et de vous conseiller en fonction de votre destination. Récemment encore, deux enfants anglais ont été gravement touchés par la malaria en Afrique du Sud. «Dans certains pays, d’autres maladies présentent également des risques potentiels, telles que l’hépatite ou la fièvre typhoïde. On se rappellera que certains vaccins doivent être effectués plusieurs semaines avant le départ et connaître les mesures de prévention» assure Yannick Crucet.

Plus sur: www.safetravel.ch

Découvrez toutes nos prestations santé

Votre fidélité récompensée !

La carteplus est gratuite et valable dans tout le réseau. Elle vous permet d'accumuler des points sur chaque achat*. Ces points se transforment en cash ou en bon d'achat.

*sauf médicaments remboursés